Bientôt un karting indoor à Évreux


karting indoor

C’est un projet bien nouveau, mais qui promet ! Un nouveau karting sera bientôt inauguré à Évreux. C’est l’entrepreneur Alexis Simon qui va inaugurer bientôt ce projet dont le but est de doter la zone d’une infrastructure digne de ce nom. Il s’agit par ailleurs du premier circuit couvert de la capitale de l’Eure, sur le campus de l’avenir, à Netreville. Zoom sur ce projet qui va sans doute plaire aux habitants, bien que certains parlent déjà d’intox.

Un parc de 18 bolides

Selon plusieurs sources proches du dossier, Alexis Simon planche depuis plusieurs mois sur ce projet qui devrait bientôt voir le jour. Celui qui n’avait jamais fait de karting dans sa vie se lance comme défi de proposer ce type de divertissement aux populations. Après le bowling et le laser game, c’est au tour du sport automobile le plus pratiqué de France de s’installer dans la zone. En effet, Évreux ne possède plus de piste de karting depuis que celle de Caer-Normanville a fermé ses portes. Cette piste de karting se situait à la place de l’actuel centre de traitement des eaux usées. Les habitants étaient alors obligés de se rendre dans d’autres villes, notamment chez http://karting-indoor-provence.com/loisirs/lasergame/lasergame-interieur/, afin de profiter de cette attraction.

Le nouveau circuit sera aménagé dans un hangar de 2000 m² et la piste va mesurer plus de 200 me de long. Bien qu’étant petite, elle se veut différente des standards actuels. En effet, selon le promoteur, elle sera davantage destinée au pilotage qu’à la vitesse. Pour les bolides, ils ne sont pas encore présents, mais Alexis Simon compte en acquérir 10 au total, mais la piste ne peut en contenir qu’entre 6 et 8 en même temps. Ce sont de gros bolides dont la puissance du moteur peut atteindre 200cc.

Embauche de 5 personnes

Avant de penser à ouvrir ses portes, le bâtiment, qui a été construit durant les années 60 va subir un petit relooking. Le promoteur de ce projet va devoir obtenir aussi plusieurs autorisations, dont celle de la Fédération française du sport automobile qui va valider le circuit et sa mise en sécurité. Pour l’heure, environ 3000 pneus seront destinés à la protection des participants, mais l’entrepreneur entend investir bientôt dans des protections de qualité professionnelle. L’ouverture de ce karting couvert devrait alors déboucher sur l’embauche de 5 personnes essentiellement les mécaniciens afin d’assurer la maintenance des voitures de course.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *